10 idées reçues sur migration et développement

Bien que les migrant-e-s et les diasporas ne soient pas pleinement reconnu-e-s en tant qu’acteurs/trices et sujets du développement humain durable, un nombre croissant d’organisations de migrant-e-s et de la diaspora se sont positionnées et ont partagé ouvertement leurs vécus et points de vue sur le lien entre migrations et développement, avec les décideurs et le grand public.

Le FORIM et ICMC Europe, en partenariat avec le groupe de travail M&D de CONCORD, dans le cadre du projet de l’Alliance de la Société Civile, à l’occasion de l’Année Européenne de Développement ont lancé une campagne de mobilisation citoyenne « La voix des migrant-e-s et des diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur Migrations et Développement ». Ce projet est cofinancé par la Commission Européenne, la Fondation de France et l’Agence Française de Développement.

Pour ce faire, au-delà du dossier de décryptage des 10 idées reçues sur le lien entre migrations et développement, le noyau dur des co-porteurs de la campagne s’est attaché à développer plusieurs outils supports d’animation et de sensibilisation. Ceux-ci ont pour objectif de permettre à toute organisation ou individu qui le souhaite d’insuffler et animer une réflexion collective sur les réels enjeux liés aux migrations. Ainsi, la boite à outils « 10 mythes » est composée :

  • d’un quizz thématique ;
  • de fiches méthodologiques d’animation ;
  • d’une exposition,
  • d’une planche BD ;
  • de vidéos ;
  • à partir de décembre, d’un jeu de cartes ;
  • à partir de 2017, d’un module à destination des publics scolaires et, si les moyens nous le permettent, de nouvelles planches BD.

L’ambition est ainsi de voir émerger, partout sur les territoires, de petites et grandes initiatives promouvant une approche alternative des migrations. En effet, comme le rappelait le Président du FORIM à l’occasion du lancement : « Nous vous invitons à vous saisir de cette campagne, à organiser des actions dans vos familles, dans vos réseaux, dans vos quartiers. Faites de cette campagne la vôtre car c’est de toutes ces initiatives qu’émergera un mouvement. Celui qui promeut une approche alternative des migrations ; celui d’une société harmonieuse et inclusive où il est possible de se parler et de se comprendre »

N’hésitez pas à consulter et à télécharger la boite à outils disponible ici.

Pour en savoir plus sur cette campagne