Migrations : « Plutôt que de fuite des cerveaux, parlons plutôt de circulation et d’enrichissement »

Les transferts d’argent des migrants vers leurs pays d’origine, en Afrique subsaharienne, représentent une manne importante – 33 milliards de dollars en 2015, soit 2 % du PIB africain global. Suivis de près depuis 2010 par la Banque mondiale, ces flux financiers dépassent désormais l’Aide publique au développement (APD). Ils devraient inciter à aborder autrement les questions de migration, comme l’explique Khady Sakho Niang, présidente du Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations (Forim), une plateforme associative basée à Paris.

569 milliards USD transférés

En 2014, les immigrés à travers le monde ont transféré 569 milliards USD vers leurs pays d’origine. Le rapport de l’OCDE montre que les immigrés contribuent également avec un apport financier non négligeable.

Déconstruire 10 idées reçues sur migration et développement

Le débat sur « Migrations et Développement » semble empreint de préjugés et simplifications souvent partagés et véhiculés par les décideurs politiques, les organisations de la société civile et le grand public. Ces idées reçues peuvent parfois être si ancrées qu’elles finissent par justifier certaines politiques.